lundi 25 septembre 2017

Visite de l'exposition Christian Dior à Paris

Mardi matin, je me lève plus tôt que d'habitude pour prendre le Thalys à Bruxelles, direction Paris, pour l'exposition Christian Dior.


Une heure trente plus tard, j'arrive gare du Nord, je prends deux métros et j'arrive enfin au Musée des Arts décoratifs.

Si vous prévoyez d'y aller, réservez votre billet en ligne à l'avance, et ne faites pas comme moi, sinon c'est une heure de file (galère).



Ça y est, je peux enfin rentrer, et je ne suis pas déçu, c'est la première fois que je vais dans ce musée, il est splendide.
L'exposition est divisée en deux parties, à gauche pour "la famille Dior" et un coté joaillerie plus des œuvres d'arts; à droite pour la partie Haute Couture, je commence par la gauche, avec une superbe projection pour nous indiquer le chemin.


Les salles sont assez sombres mais les éclairages sont bien dirigés afin de mettre les photos, objets et autres robes en valeur.






On continue la visite avec une nouvelle salle dont le thème est le rapport entre Dior et les cultures du monde entier, c'est à la fois envoûtant et impressionnant.


Cette robe avec le motif de "La Vague" d'Hokusai, terrible !




On en prend plein les yeux, l'ambiance est sereine, le public est subjugué par les merveilles aperçues.






Nous passons à la seconde partie de l'exposition (la partie droite, vous vous rappelez. :) ), on pense déjà en avoir vu beaucoup, mais à peine un pas à l'intérieur de la première salle, la majestuosité et la grandeur vous laisse sans voix !


Comment passer à coté du New Look ? Impossible !






Vers l'infini ...



La visite touche à sa fin, après une salle noire avec des mannequins alignés en mode "défilé", j'arrive dans la dernière salle, immense, magnifique, et avec une de ces mises en scène comme j'en ai rarement vu lors de mes voyages ! Je vous laisse découvrir et vous émerveiller :)










Et en bonus, une petite vidéo, parce que ça vaut le coup d'oeil !!!



En espérant que cela vous a plu, n'hésitez pas à laisser un commentaire, si vous avez aimé, je pourrais peut-être repartir à l'aventure :)

Couturement vôtre.

A.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire