dimanche 3 février 2019

Le sens du velours


Le velours, c’est la magie de la nostalgie.

Le velours sent la fraise tagada, a le goût du Raider et chante comme une cour de récréation débordante de gamins jouant aux billes.

Frotter ses côtes, jouer avec les reflets de son contre poil, c’est être propulsé en hiver dans les années 80… Petite goûte au nez…

La décennie est passée. Le fidèle pantalon de notre enfance s’est vu délaissé dans le fin fond de notre garde-robe… Petite larme…


DOUX VELOURS



Et bien non, nous ne l’avons pas oublié et nous le mettons même à l’honneur
​​​​​​​cet hiver !

Il attendait patiemment que nous nous souvenions à quel point il est chaud, confortable et souple.
Cette année, nous craquons pour son éclat vintage. Nous retrouvons ce vieil ami trendy. Et nous sommes bien content(e)s qu’il flatte notre silhouette au passage.

Dans notre velours milleraies Paprika, nous avons choisi de réaliser le pantalon Louis de République du Chiffon. La découpe des empiècements et des poches mettent les côtes du velours en valeur.



L'ASTUCE COUTURE

Le velours a un sens : le sens du poil. Soyez donc attentif(ve) à faire coïncider le sens des pièces avec le sens du tissu. Toutes les pièces doivent être placées dans le même sens. Il peut être « poil descendant » ou « poil montant ».

Caressez le velours pour distinguer le sens du poil : s’il est doux lorsque la main passe du haut vers le bas : « poil descendant » : c’est celui qui donnera le reflet et la teinte la plus claire au velours. S’il est doux lorsque la main passe du bas vers le haut : « poil montant » : c’est le sens qui donnera le reflet le plus profond, et la teinte un peu plus foncée.


Pour être propulsé dans les 80’s, il y a aussi Marcia Baïla mais elle prend plus de place dans le dressing…




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire